illustration art16
illustration art16

Le Pineau

C’est au cours des vendanges que s’élabore le Pineau. Cette mistelle est obtenue par le mutage du jus de raisin avec de l’eau de vie de Cognac dans les proportions de 3/4 , 1/4 . Aucun conservateur n’est nécessaire pour stabiliser le Pineau, puisque l’alcool du Cognac joue ce rôle. Le Pineau titre ainsi 17.5 % Vol.

 

Le mutage s’effectue avec de l’eau de vie de Cognac de l’année précédente. Le pineau est lui aussi élevé sur ses lies dans des fûts de chêne qui ont contenu du Cognac.  Il acquiert ainsi ses arômes inimitables et son équilibre. L’alliance sucre/alccol lui donne aussi toute sa finesse et son harmonie. Nous recherchons vraiment la typicité et absolument pas la standardisation d’une année sur l’autre. Nous ne commercialisons pas notre Pineau avant 5 années de vieillissement.

 

Notre gamme de Pineau

 

Pineau des Charentes Blanc

 

Production annuelle : 12 000 bouteilles (75 cl, 100 cl)

Vinification : sélection des jus les plus riches, mutage au Cognac, élevage sur lies 1 an

Elevage : au moins 5 ans en fûts de chêne

Dégustation : robe jaune d’or à reflets ambrés, un nez sur des notes de miel et de fruits confits, une attaque en bouche souple et fine.

 

Le mot du vigneron : « Sélection drastique des jus, élevage en petits fûts de chêne, voici les secrets de la finesse de ce pineau. »

 

Pineau des Charentes Rosé

 

Production annuelle : 12 000 bouteilles (75 cl, 100 cl)

Vinification : sélection des jus les plus riches, mutage au Cognac, élevage sur lies 1 an

Elevage : au moins 5 ans en fûts de chêne

Dégustation : robe rouge tuilée, un nez sur des notes de fruits rouges, le palais est sur des fruits rouges, cerises à l’eau de vie.

 

Le mot du vigneron : « La particularité de ce Pineau vient de son vieillissement important. En résulte des notes de cerises à l'eau de vie très agréables avec un desert chocolaté ! »

 

Vieux Pineau des Charentes Blanc

 

Production annuelle : 4 000 bouteilles (75 cl)

Vinification : sélection des jus les plus riches, mutage au Cognac, élevage sur lies 1 an

Elevage : au moins 15 ans en fûts de chêne

Dégustation : robe ambrée, un nez sur des notes puissantes de noix et de fruits secs, finale longue.

 

Le mot du vigneron : « Ce pineau fait la renommée du domaine depuis quatres générations. Comme pour le Cognac, la part des anges a produit son effet… A déguster avec du foie gras, du fromage ou bien sur un dessert tel une tarte aux Reines-Claudes »